Jenny HIPPOCRATE-FIXY

Un Combat pour la VIE ! 

Jenny_Hippocrate_2

 Entretien et portrait par Lise-Marie Ranner-Luxin 

 

Psychologue et écrivaine

Présidente du collectif  «Ensemble Contre la Drépanocytose »

Titulaire de plusieurs DU sur la douleur, l’aspect socioculturel et la symbolique du sang 

Née à Sainte-Marie, en Martinique, Jenny HIPPOCRATE est la douzième d’une fratrie de quatorze enfants. Arrivée à Paris à l’âge de dix-huit ans, elle obtient son diplôme d’assistante sociale, mais passionnée par les études et la recherche, elle poursuit des études de psychologie dans le secteur carcéral. Elle rejoint différentes associations dont une association de lutte contre l’exclusion sociale. Le grand combat de sa vie commence quand  son fils benjamin nait atteint de la forme la plus grave de la Drépanocytose, une maladie génétique. Elle devint alors présidente de l’A.P.I.P.D. (Association Pour l’Information et Prévention de la Drépanocytose), globe- trotter infatigable, elle parcourt le monde en vue d’informer et  de sensibiliser l’opinion publique sur la maladie.

Jenny_Hippocrate_1Pas une minute de répit pour cette martiniquaise aux multiples talents. Directrice de mémoire et aussi co-jury pour les dits mémoires, siégeant dans des instances telles que CRUCQPC, CLUD*, déléguée de l’OILD (Organisation Internationale de Lutte contre la Drépanocytose) dans les DOM-TOM, le CARICOM et les pays limitrophes, directrice française de l’EORA (Européan Organisation for Rare Anaemias) basée en GRÈCE, elle est également présidente de la F.A.L.D (Fédération des Associations de Lutte contre la Drépanocytose). Elle collabore avec les différents chercheurs et professeurs impliqués dans le traitement de la Drépanocytose et devient une personnalité incontournable et très sollicitée dans les colloques internationaux. Leader d’opinion, elle mobilise des foules à chacune de ses manifestations.

Pour transcender sa propre douleur, elle a écrit plus de 2000 poèmes et chansons. Sa plume est une de ses forces. Rédactrice en chef du journal de son association le « Courapid », elle dénonce à travers des lettres ouvertes certains comportements provenant des plus hauts niveaux. Cependant, Jenny HIPPOCRATE possède d’autres cordes à son arc car elle a pris conscience de la puissance de l’art, de la peinture et de  la décoration qui la passionnent. Ses peintures sont  simples et baroques, elles sont à son image. La discrimination est au cœur de son combat, elle a choisi de la mettre en lumière dans un des ses livres semi-autobiographique, Le président de la République est… une  femme…noire ? Proche de ceux et celles qui souffrent, elle s’attaque à l’inceste à travers son livre « Papa aimait trop son bébé ». Tous les bénéfices de la vente de ses ouvrages* (6 au total) sont reversés à son association.

imagesFondatrice et présidente du collectif Ensemble Contre la Drépanocytose, qui regroupe une centaine d’associations, elle est à l’origine du DREPACTION, concert au Zénith de Paris, un appel au don et à la générosité. Son travail a souvent été honoré par des médailles et autres distinctions, nationales et internationales, trop nombreuses pour toutes les citer, mais notons toutefois : Le trophée de la mère de toute une communauté, Le trophée de l’Outre-mer, remis lors de la deuxième édition de La nuit des trophées à Rouen, Le trophée Femme Potomitan par la télévision Zouktv. Elle a également reçu un prix spécial à Londres, le trophée EFBWBO Black Business Woman Awards. Elle fut ensuite Chevalier de l’ordre du mérite et a été élue Femme formidable 2010 par le magazine Femme Actuelle.

Jenny Hippocrate-Fixy est avant tout une épouse et une mère, une personne qui malgré les trois cent appels téléphoniques par jour, trouve toujours un mot de réconfort pour son prochain. La foi qui l’anime fait qu’elle est fermement convaincue que la lutte pour combattre la Drépanocytose trouvera un aboutissement heureux !

 

CRUCQPC (commission des relations des usagers et de la qualité de la prise en charge des patients)

CLUD (commission de la lutte antidouleur)

 

* Bibliographie :

L’Espérance

Pourquoi, m’a – t’on choisie ?

Mon enfant a la drépanocytose, et alors ?

Papa aimait trop son bébé

Le président de la République est…une Femme… Noire ?

Pourquoi m’a-t’on choisie ? La suite.

Septembre 2011

 

2 réflexions au sujet de « Jenny HIPPOCRATE-FIXY »

  1. Femmes au-delà des mers Auteur de l’article

    Bonjour,
    merci pour votre message qui nous encourage à continuer.
    Cordialement
    Femmes au-delà des mers

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*