Assemblée générale : l’activité s’accroît, FAM s’organise pour relever les défis à venir

Les invités s’affairent autour du buffet lors de l’assemblée générale de l’association.

Les invités profitent de quelques spécialités culinaires ultramarines lors de l’assemblée générale de l’association.

A l’occasion de son assemblée générale, Femmes au-delà des mers a fait le bilan : un accroissement notable de son activité et le besoin toujours plus grand de bénévoles compétents et motivés pour accompagner ce développement.

En juin dernier, Femmes au-delà des mers organisait son assemblée générale dans les locaux de la Maison des Associations du 16ème arrondissement à Paris. Devant un public nombreux, la présidente Gisèle Bourquin a fait le bilan d’une année 2015 intense et rappelé les défis qui attendent l’association dans les mois et les années à venir.

Gisèle Bourquin, a rappelé le positionnement particulier de l’association qui fait son originalité et qui suscite l’intérêt de diverses organisations et institutions mais aussi d’hommes et de femmes de tous horizons. « Avec leur concours nous souhaitons souligner l’apport essentiel de la femme dans une évolution harmonieuse du monde », a déclaré la présidente.

Des chantiers ambitieux

Femmes au-delà des mers mène de front de nombreux projets ambitieux autour des thématiques stratégiques de l’association : la valorisation de l’apport des femmes d’Outre-mer, la promotion des cultures ultramarines et le développement d’un réseau d’échanges et de transmission des savoirs.
Parmi les projets phares de l’association figurent :

La présidente a rappelé que Femmes au-delà des mers bénéficie de la reconnaissance et du soutien d’un certain nombre d’institutions et notamment de la délégation à l’Outre-mer de la Ville de Paris, la Délégation interministérielle à l’égalité des chances, le Ministère de l’Outre-mer, les conseils régionaux de Martinique et de Guyane, la Mairie du 16ème arrondissement de Paris, etc.

Trouver les bons collaborateurs pour accompagner le développement de l’association

Les efforts de l’association portent leurs fruits et la montée en puissance des projets impose d’identifier et d’impliquer des personnes compétentes et motivées. Femmes au-des mers cherche avant tout des bénévoles. En effet, à l’instar du secteur associatif dans son ensemble, FAM fait face à une baisse des subventions problématique et doit à la fois limiter ses coûts et trouver de nouveaux financeurs.

Gisèle Bourquin a rappelé que l’association bénéficie en interne de l’apport précieux de ses adhérents et sympathisants aux compétences multiples, volontaires et enthousiastes.  La présidente a notamment souligné l’implication des membres du bureau : la trésorière Francine Braunstein, le secrétaire  du bureau Claude  Satinet et Katia Saint Ruf.

Dans sa mission, Femmes au-delà des mers a confié certaines tâches qui nécessitent un savoir-faire particulier à des prestataires. L’association a donc besoin de ressources en interne pour gérer les relations avec ces professionnels et superviser les projets. Femmes au-delà des mers doit constituer un vivier de référents pertinents pour la communication, les relations avec la presse, la recherche de fonds, les tâches administratives, etc.

Si vous souhaitez contribuer au développement de l’association, contactez-nous.  Vous pouvez aussi soutenir FAM en faisant un don.